Echanges et Partages

mercredi 4 mars 2009
par  Claude Cruvellier
popularité : 8%

Je vous invite à faire connaissance avec une association un peu atypique : Le SEL de Villeneuve.

Mais avant cela, je rappelle les fondements communs à tous les SEL.

Une économie alternative : LE SEL (Système échange local)

Le principe est fondé sur l’échange au sein d’un groupe de personnes, où chacun met ses biens, savoir faire et connaissances au service des autres sans utiliser d’argent.

Chaque personne possède soit des moyens, des connaissances, du temps, des services qu’il peut échanger avec l’ensemble des membres, ce qui apporte un nouvel enrichissement pour chacun et aussi une solidarité
Une monnaie particulière à chaque SEL est créée.

Le SEL de Villeneuve

Il est né en mars 1997 inspiré du modèle du premier SEL français, créé en Ariège quelques temps avant.

Constitué en association loi 1901, avec ses statuts et ses charte, voici son fonctionnement d’origine.
Lors d’une première assemblée générale, un bureau est élu avec un président, un secrétaire, un trésorier il est décidé du prix d’une première cotisation pour le fonctionnement de départ.

Le bureau est chargé de :
- Enregistrer les coordonnées de chaque membre
- Mettre en relation au moyen d’un catalogue d’offres et demandes une feuille personnelle d’échanges afin d’enregistrer et comptabiliser les échanges.
- Fixer les points-rencontres où chacun se retrouve de manière conviviale.
- Une monnaie spécifique est choisie le galet.

Evolution

Assez rapidement notre système de comptabilité a été supprimé jugé trop contraignant. Les échanges se sont fait et se font toujours en confiance. Plus tard notre monnaie le galet a également été supprimée.

Le catalogue des offres et demandes a été remplacé par des thèmes de compétences connus de tous.

Nous fonctionnons sans cotisations et sans subventions.

Un collectif de membres volontaires remplace l’ancien bureau

Seul le point rencontre a été conservé : Une fois par mois nous nous retrouvons autour d’une table garnie par les soins de chacun et nous profitons de ce moment pour communiquer et prévoir nos échanges.

Les idées en faisant partie cela nous a amené dernièrement à organiser à villeneuve une conférence débat public sur un sujet sensible à savoir l’usage de l’eau.
Cette conférence, “L’eau demain, de l’irrigation au robinet” avec la participation des décideurs, ingénieurs et élus, à interessé pas mal de monde.
Encouragé par ces résultats nous pensons renouveler ces initiatives. En attendant nous suivons les décisions locales des élus.

Conclusion

Les buts et les moyens du SEL de Villeneuve ne seraient pas définis de la même manière par chacun d’entre nous.
- Pour certains l’accent est mis sur l’économique, le SEL permettant à ses membres de subvenir à certains de leurs besoins sans avoir à donner d’argent.
- Pour d’autres le SEL est surtout un acte de résistance constructive, de militantisme contre une mondialisation qui engendre l’inéquitabilité et la misère.
- Pour d’autres encore c’est l’aspect relationnel qui prime, le SEL permettant la véritable rencontre avec l’autre et au delà un réseau de solidarité et un moyen de combattre l’exclusion.
- D’autres encore insisteront sur ce que le SEL apporte un épanouissement personnel gràce à l’adoption de critères de valeur plus humaines la possibilité de devenir plus utile à un groupe et croire au collectif
- Enfin certains privilégiront le coté » intello » voyant dans le SEL le lieu pour réfléchir sur le système économique dominant la monnaie, les relations humaines, les voies alternatives.

Malgré la diversité d’idées de chacun de ses membres qui peut paraître importante le SEL de Villeneuve ressemble pour l’essentiel à tous les autres SEL, à savoir une volonté et la recherche d’une société plus équitable, plus humaine.


Navigation

Articles de la rubrique